Quoi qu’on en dise, le parti des abstentionnistes et des non-inscrits demeure le premier parti de France.