Quel que soit le résultat des élections au soir du dimanche 6 mai 2007, la personne qui sera alors désignée comme président me restera en tous points absolument étrangère